Archives

Les visages de la Hollande.

Comme a notre habitude printanière, visite d’une capitale cette année un tour en voiture en Hollande septentrionale.

Une première rencontre avec Amsterdam et sa région!

Le ‘must’ un petit tour de bateau sur les nombreux canaux!   On embarque près de la gare centrale pour une durée de 1h30, croisière indissociable de la cité si coquette, avec ses jolies maisons à pignons, ses cafés, ses parcs, c’est une ville moderne, riche en prestigieux musées.

800 000 habitants sur une petite superficie, elle est l’une des villes d’Europe les plus dense. Chaque année, des millions de touristes ….! On s’y déplace facilement la ‘petite reine’ est à l’honneur.

Promenade en bateau

Promenade en bateau

DSCF2669

A seulement quelques kilomètres de la capitale direction Edam petite ville qui est connue dans le monde entier pour son petit fromage rond.

Edam

Edam

 Zaanse Schans

Zaanse Schans

La Zaanse Schans abrite un village ou l’on découvre tout ce qu’il faut savoir sur les moulins si typique de Hollande.

DSCF2835

A travers les champs de fleurs…a une 40 de kilomètres d’Amsterdam s’étend le cœur du Bloembollenstreek, la grande région de culture de plantes à bulbes.

Les champs colorées dans la campagne Hollandaise

Les champs colorées dans la campagne Hollandaise

Le parc du keukenhof est le lieu à voir, le ‘must’!!

32 ha, 7 millions de bulbes narcisses jacinthes, et autres fleurs… sur plusieurs niveaux pour assurer une floraison permanente de Mars à Mai. C’est spectaculaire !

DSCF2768

DSCF2763

DSCF2780

DSCF2772

Fleurs et vélos sont omniprésents en Hollande ainsi qu’une multitudes de jardineries! et là avec toute cette profusion de plantes, topiaires, bulbes, vivaces arbustes offre un spectacle aussi coloré que fascinant! Résultat des achats….

Le coffre du retour

Le coffre du retour

Il est donc facile d’explorer la campagne Hollandaise, si colorée et si bucolique !

Arménie

Arménie, un pays à découvrir, mais qui se mérite!

En Arménie comme dans toute l’ex-URSS, se loger a longtemps constitué un problème pour le touriste, plus encore dans les régions qui ont souffert du monopole exercé par Erevan sur l’hôtellerie nationale  : le visiteur étranger devait séjourner dans la capitale, d’où il faisait des excursions dans le pays….

La route reste le meilleur moyen de circuler en Arménie. La remise à neuf du réseau routier arménien, est d’une importance vitale pour l’économie de l’Arménie, qui veut devenir une zone de transit commercial entre l’Iran et la Russie. Reste à moderniser les routes secondaires, en états déplorables. Les minibus constituent le mode de locomotion préféré des Arméniens, ainsi qu’un nombres impressionnants de lada.

  Les grands monuments ou sites archéologiques n’existent pas. Alors pourquoi aller en Arménie ?

Tout d’abord pour rencontrer les Arméniens et leur histoire qui date de plusieurs milliers d’années, pour découvrir la naissance de cette religion catholique arménienne proche de la nôtre mais si différente dans ses rites, pour découvrir des monastères datant de plusieurs siècles au sein d’un écrin somptueux de montagnes, bien que le mont Ararat soit en Turquie.

Le vol direct Air France nous conduit à Yerevan en moins de 5 heures.

Que découvre-t-on en Arménie ?

Partout la gentillesse et l’accueil du peuple arménien. Mais l’Arménie, c’est principalement la découverte des monastères, des paysages (tantôt ressemblant à l’ Auvergne en XXL, tantôt à la steppe) et l’histoire de 25 siècles bien animés.

Nous avons visité plus d’une dizaine de monastères, églises, un temple, et un fort médiéval.

Le complexe monastique de Noravank, pour moi le plus beau!
Une chapelle creusée dans la roche du monastère de Ghegarde.
Le monastère de Khor Virap (construit en 624) dominé par le mont Ararat.
Le monastère de Tatev (construit en 895) que l’on atteint par un téléphérique ou par la route….plus de la piste que de du goudron…1h30 pour faire 10 km!
Le monastère d’Akhtala
Le fort médiéval d’Amberd, le lac Sevan et à Dzaghgadzor et bien d’autres endroits, plus de 1600 km en voiture.

L’Arménie n’a pas la vocation de devenir un ‘paradis touristique’ comme on peu l’imaginer, mais reste une destination insolite,  hors des sentiers battus d’un tourisme de masse, c’est parfait pour nous….Montagnes majestueuses austères ou luxuriantes, après tout c’est le pays de l’Arche perdue….

a bientôt

mp

DSCF0836

Novarank

DSCF0923

champ de menhirs de Zohrats kar

DSCF1090

DSCF0994

Tatev sous la brume site majeur de l’Arménie.

DSCF1025

La piste en ville

DSCF0878

croix gravées khatchkars

DSCF1148

Noradoutz cimetière de khatchkars

DSCF1185

Eglise d’AÏravank, la région du lac Sevan

DSCF1208

DSCF1216

Les transports locaux

DSCF1385

Fort et église d’Ambert

DSCF1520

Le mythique Mont Ararat.

Aux portes de l’ Asie.

Les vacances….

Si vous je demande quel est le point commun entre Charles Aznavour, Alain Prost, Youri Djorkaeff ou encore Alain Manioukan, qu’allez-vous répondre ?
Aux montagnes emblématiques et légendaires. Des églises et monastères inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, une culture millénaire d’une variété incroyable et un territoire situé à 90% au-dessus de 1000 mètres d’altitude, forcément synonyme de paysages rocheux, de canyons et de hauts plateaux, propres à enchanter l’âme du voyageur égaré….
A bientôt

Le jardin ferme ses portes pour quelques jours….
m-pierre

Բարի գալուստ Հայաստան

DSCF0657a bientôt

m-pierre.

Jardin Majorelle Marrakech

 Un voyage à Marrakech, cela vous dit ?

Il est important de bien connaitre la ville afin de mieux en profiter et de ne pas manquer les incontournables. Marrakech que l’on nomme également « ville rouge » pour la couleur de sa terre et le revêtement de ses maisons  qui se situe au sud du pays.

Distinctes en deux parties elle a su évoluer avec sa « ville nouvelle » Guéliz et hivernage tout en protégeant son patrimoine culturel avec sa Médina.

L’envie de visiter Marrakech est principalement suscitée par la Koutoubia qui domine la célèbre place Jemmâa El Fna , son activité permanente.

Véritable héritière de l’artisanat marocain, la perle du sud nous offre les souks les plus variés du Maroc, répartis tout autour de sa fameuse place.

Centre névralgique et cœur historique de Marrakech, Jemmâa El Fna est fréquentée par les conteurs et autres dresseurs de serpent la journée et se transforme chaque nuit pour devenir le plus grand restaurant de la ville.

Notre périple nous conduit jusqu’au Jardin Majorelle. Né a Nancy en 1886, il vint a Marrakech en 1919, acquit un terrain et ouvrit dés 1947 son jardin au public, une tradition qui n’a jamais changé. Depuis celui-ci n’a cesser d’enchanter, fasciner les visiteurs.

DSCF0210

DSCF0214

DSCF0215

DSCF0218

DSCF0221surabondance de formes et d’essences végétales représentant les cinq continents.

DSCF0159La promesse de l’ Atlas..

DSCF0244

plusieurs monuments remarquables tels que la mosquée de la Koutoubia, la médersa Ben Youssef ou le palais de la Bahia, témoignent de la dimension historique de Marrakech !

DSCF0075Mais le dépaysement le plus total tient lieu dans les souks, organisés par quartiers et par métiers.  Une expérience à part entière, où s’entremêlent couleurs et senteurs!

a bientôt

mp

Son ambiance tout à fait particulière Marrakech continue de faire rêver!

Terre Sainte.

Multiculturelle, la Méditerranée l’est résolument !

Les civilisations Grecs et Romaines ont forgé ce bassin maritime, ou les religions chrétienne, juive et musulmane ont laissé leurs empreintes.

Un voyage palpitant, qui nous a amené en  Israël, Grèce, Turquie, et Italie.

S’imprégner de la mythologie et de l’histoire de ces terres sacrées.

Le site d’Olympie Grèce

Le site d’Olympie
Grèce

Olympie  Grèce

Olympie
Grèce

Massada

Massada est une forteresse du désert judéen  surplombant la mer MORTE  (Photo du camp Romain)

La mer Morte

La mer Morte

L’intérieur de la forteresse

Les ruines de la forteresse de Massade du roi Herode

Jérusalem

Jérusalem

Le mur des lamentations

Le mur des lamentations

le mur de Jérusalem Est

le mur de Jérusalem Est

saint jean d'acre  'aco'

Saint Jean d’Acre
‘Akko’

Saint Jean d'Acre  'Akko'

la citadelle souterraine des Croisés de Saint Jean d’Acre
‘Akko’

Athènes  Le Parthénon

Athènes
Le Parthénon

Athènes

La ville blanche  « Athènes »

Izmir  le souk

Izmir et  son souk

Izmir

Izmir

La basilique 'saint pierre' Rome

La basilique ‘saint Pierre’
Rome

Le Colisée

Le Colisée

 Notre bateau

Notre moyen de locomotion entre ces ports

Un voyage, c’est l’occasion de découvrir un concentré d’expériences  toutes plus enrichissantes les unes que les autres.

Chaque jour dévoile son panorama, ses mystères, et ses plaisirs….car comme a mon habitude il n’y a pas que le jardin !

il y a ‘le monde en grand’ a découvrir…….

IMGP9100

Bon vol A bientôt

m-pierre

Les Stambouliotes.

136

Istanbul a un patrimoine historique, architectural et culturel exceptionnel grâce à son histoire. La basilique Ste Sophie compte parmi les plus célèbres du monde. Avec ses belles rondeurs,  elle en impose aux visiteurs! aujourd’hui c’est un musée.

119

La mosquée Sultan Ahmed ou « mosquée bleue » est certainement l’une des plus célèbres et parmi les plus belles mosquées d’Istanbul et du monde musulman. Faisant face à la célèbre « Sainte Sophie.

049

Topkapi était l’ancienne résidence des sultans ottomans et est actuellement un des plus importants musées au monde d’art islamique.

Autant dire que lieu est de toute beauté et riche en histoire!  Mais finalement pas ma préférence….

Cette ville est le poumon économique de la Turquie.

Un grand port, s’ouvrant au reste du monde grâce à sa situation géographique charnière.

C’est ici que se rejoignent l’Europe et l’Asie !

  037

035 Notre premier bateau entre ‘Asie et Europe

Le Bosphore est le détroit qui sépare l’Asie de Europe, l’occasion pour nous de changer de continent pour visiter les rives occidentales  et orientales  d’Istanbul. Nous avions un excellent logement, merci a Cedric puisque nous étions chez l’habitant, voici le lien

http://www.wimdu.fr/offers/2OMATREM

045Le salon très confortable

048Le Bosphore depuis la terrasse,  pour le petit déjeuner et diner  c’est  très agréable

012

Le marché Égyptien et l’étalage des haricots

011

Les marchés et bazars et leurs restaurants….

Enfin, essayer absolument un restaurant de cuisine ottomane ! mais un vrai pas dans une ‘gargote’  ce repas sera sans doute un de vos plus beaux souvenirs d’Istanbul. Pour moi racine d’Acanthe…et pas de Kebab!

023

 Shopping au Grand bazar sans oublier le marché aux épices si coloré et odorant.

C’est là meilleure école pour y apprendre à faire du commerce mais aussi pour y apprécier toute la convivialité orientale.

  069

Des quartiers en ‘souffrances’110

Les caravansérails reflètent le passé commercial.

015

Le monde moderne, face aux  anciens palais du Sultan.

123 (2)

Il y a tant de richesse à découvrir.

Le meilleur accueil y est toujours réservé l’hospitalité turque n’étant pas un mirage.

Voilà un voyage riche, de nombreuses découvertes ‘humaines’ cela change de notre quotidien…et comme je me répète

 Dans un jardin, il n’y a pas que les plantes qui jouent un rôle

il y a aussi les voyages!

Mp

Le temps des vacances.

 Un royaume perdu et oublié, un musée vivant d’innombrables sites historiques, on peut toujours y découvrir de nouveaux trésors au détour d’une ruelle. Un point de rencontre de plusieurs civilisations qui se sont rencontrées depuis 8000 ans.

Seule ville à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie, cette ville porte en elle…l’histoire de la Byzance des Grecs, de la Constantinople de l’Empire romain d’Orient et de la Capitale des sultans Ottomans…

 Devenue l’une des grandes métropoles. S’étendant sur environ 365 km2 . Une ville bruyante et frénétique qui, malgré cela, a su garder une échelle humaine.

Elle évoque le faste des Mille et Une Nuits : Avec ses musées, ses églises, ses palais, ses mosquées, ses marchés et ses beautés naturelles, c’est le rêve d’évasion par excellence. Je vous laisse le soin de découvrir ma destination?


IMGP7562

A bientôt.

M-pierre